Personne en situation de handicap

Descriptif des missions de notre référent handicap

  • Accueillir les personnes en situation de handicap
  • Communiquer sur les modalités d’adaptation
  • Accompagner et suivre les personnes en situation de handicap durant tout le parcours de formation
  • Orienter vers une formation jugée plus adaptée ou vers d’autres prestations le cas échéant

Selon la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), « est handicapée toute personne dont l’intégrité physique ou mentale est passagèrement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit sous l’effet de l’âge ou d’un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenter l’école ou à occuper un emploi s’en trouvent compromises ».

Pour toute situation de handicap, merci de nous le préciser dans le formulaire d’inscription

HANDICAP MOTEUR 

Les formations sont proposées dans des lieux recevant du public dans lesquels l’accès aux personnes handicapées est une obligation

En cas de session accueillant une personne en situation de handicap moteur, le référent handicap veillera à la sensibilisation du reste du groupe

HANDICAP CONSECUTIF A UNE MALADIE INVALIDANTE

Le temps et le rythme de formation seront aménagés incluant les pauses nécessaires. Le recours à l’intervention de ressources externes/spécialistes compétents pourra aussi être envisagé. Les conditions de formation seront appropriées comme la réduction de la taille du groupe si nécessaire et le choix d’une salle et d’une configuration adaptée si nécessaire. Le référent handicap veillera à une sensibilisation du reste du groupe. Une adaptation des mesures sanitaires en cas de ressource externe supplémentaire pourra être appliquée.

HANDICAP AUDITIF

Une adaptation de l’approche pédagogique sera envisagée avec la possibilité de lire les diapos et le texte qui les accompagne. Le temps et le rythme de formation seront aménagés et la posture, gestuelle et diction de la formatrice seront adaptés.  Les conditions de la formation seront adaptées pour proposer un lieu calme et approprié (réduction de la taille du groupe et choix d’une salle insonorisée et sans nuisance extérieure).  Le référent handicap veillera à une sensibilisation du reste du groupe. Une adaptation des mesures sanitaires pourra être proposée (port par la formatrice d’un masque inclusif).

NB : L’adaptation sera possible en fonction du degré du handicap auditif car le thème de la formation suppose d’avoir la capacité d’entendre à minima. Une réorientation vers une formation plus adaptée pourra être proposée.  

HANDICAP PSYCHIQUE ET INTELLECTUEL

Une adaptation de l’approche pédagogique sera envisagée avec un temps et un rythme de formation aménagés et une posture et gestuelle de la formatrice seront adaptées. Le contenu pédagogique pourra être adapté. Le recours à l’intervention de ressources externes et de spécialistes compétents pourra être envisagée et les conditions de formations seront appropriées (réduction de la taille du groupe et choix d’une salle et d’une configuration adaptée privilégiant le confort, la convivialité. Le référent handicap veillera à une sensibilisation du reste du groupe. Une adaptation des mesures sanitaires en cas de ressource externe supplémentaire pourra être appliquée.

HANDICAP VISUEL

Une adaptation de l’approche pédagogique pourra être proposée avec la possibilité d’écouter le formateur et d’avoir accès au PPT sur tablette pour pouvoir zoomer les diapositives, de même le support de texte peut être remis sous forme de PDF pour pouvoir zoomer sur le texte. Les exercices sont enregistrés sur une clé USB pour pouvoir les écouter à loisir. La posture et la gestuelle de la formatrice seront adaptés. Le recours à l’intervention de ressources externes et de spécialistes compétents pourra être envisagée et les conditions de formations seront appropriées (réduction de la taille du groupe, choix d’une salle et d’une configuration adaptée privilégiant un bon éclairage et une proximité avec la formatrice, un vidéoprojecteur de haute qualité permettant un affichage des caractères en grand et clair). Le référent handicap veillera à une sensibilisation du reste du groupe. Une adaptation des mesures sanitaires en cas de ressource externe supplémentaire pourra être appliquée.

TROUBLES DU LANGAGE ORAL

En cas de trouble du langage oral, la communication pourra être adaptée en attirant l’attention en jouant avec les intonations, en gérant le débit verbal, en insistant bien sur les points importants, en répétant plusieurs fois la consigne et en utilisant la communication non verbale : gestes, mimiques, dessins, photos, pictogrammes, etc.